top of page

HISTORIQUE

 

 

Une donation faite aux filles de la charité (Sœur Saint Vincent de Paul) leur a permis de bâtir, d’ouvrir et de diriger un I.M.P (Institut Médico-Pédagogique).

Les locaux sont inaugurés en 1962.

 

« Les Cigales » fonctionnent avec un agrément DDASS. Elles sont habilitées pour 75 enfants handicapés mentaux.

 

Suite à la loi d’intégration de 1979, les élèves potentiels sont maintenus dans l’enseignement traditionnel. Les classes se vident d’année en année.

 

En juillet 1985 l’I.M.P comptes 26 enfants restants pour la rentrée de septembre. Sa fermeture est alors décidée.

 

Grâce à la modification de l’organisation pédagogique de l’établissement, l’École Louise de Marillac ouvre en septembre 1985 avec 6 classes et 127 élèves.

 

 

 

Sainte patronne des travailleurs sociaux - Cofondatrice des Filles de la Charité.

 

À partir de sa rencontre avec Vincent de Paul - en 1625 - elle s’engage dans l’Oeuvre des Confréries de la Charité: on appelle alors « Charité » la réunion quelques paroissiennes acceptant de s’intéresser au sort des malades et des abandonnés en vue de les secourir  « corporellement et spirituellement ».

 

Vincent demande à Louise de soutenir, de réanimer, de stimuler ces équipes qui se multiplient.

Il la lance sur les routes de l’île de France.

Elle découvre des malades mal soignés, des prisonniers maltraités et surtout la misère des enfants laissés sans soins, sans éducation, sans instruction. Elle va mettre alors toute son énergie à fonder des écoles, à former des maîtresses compétentes.

 

Louise va se consacrer aux enfants abandonnés fort nombreux à cette époque.

Des jeunes filles viennent lui offrir leur temps, leur dévouement. Elle les regroupe chez elle …

Les premières Filles de la Charité son nées. Elles entourent de soins et de tendresse ces enfants dépossédés de tout, essaient d’atténuer les détresses qu’elles rencontrent sur les routes du monde;

Louise de Marillac meurt le 15 mars 1660 quelques mois avant Vincent de Paul.

LOUISE DE MARILLAC (1591-1660)

bottom of page